Honoré et moi – Titiou Lecoq (2019)

Au rayon des livres qui font du bien, voici de façon surprenante une biographie de… Balzac. Comme beaucoup j’imagine, j’ai découvert cet auteur du XIXème siècle par une lecture imposée en secondaire. J’avais écopé du Colonel Chabert, une lecture éprouvante qui, pour longtemps, m’a donné de ce cher Honoré de Balzac l’image d’un vieux monsieur aussi poussiéreux qu’ennuyeux. Titiou Lecoq, par contre, a développé pour Honoré une véritable passion, qu’elle s’applique ici à nous partager avec grand enthousiasme. On y découvre un véritable personnage de roman, attachant autant qu’agaçant, doux mégalo décidé coûte que coûte à vivre au dessus des moyens qu’il dilapide tant qu’il peut. Ça se lit comme du bonbon.